Documentaire « Marcher sur l’eau » d’Aïssa Maiga

Ensemble, déclarons la crise de l’eau !

Le film « Marcher sur l’eau » se passe au nord du Niger dans le village de Tatiste, victime du réchauffement climatique, qui se bat pour avoir accès à l’eau. Tout au long du film, nous suivons Houlaye jeune fille de quatorze ans, qui, comme d’autres jeunes, marche des kilomètres pour aller puiser l’eau. Cette tâche quotidienne les empêche, entre autres, d’être assidus à l’école. L’absence d’eau pousse également les adultes à quitter le village chaque année pour aller chercher au-delà des frontières les ressources nécessaires à leur survie. Pourtant, cette région recouvre dans son sous-sol un lac aquifère de plusieurs milliers de kilomètres carrés.

Ce film vient dénoncer l’ampleur du manque d’accès à l’eau et ses conséquences, dans la région du Sahel et à travers le monde et cherche à porter plus loin un message martelé par les acteurs de terrain : l’eau est un droit humain et un enjeu écologique et social majeur du 21ème siècle.

Pourtant aujourd’hui, deux milliards d’êtres humains n’y ont pas accès. Sans un accès quotidien à une eau saine, gérée en toute sécurité, ces personnes, en premier lieu des femmes, se voient privées de l’essentiel : boire une eau potable, se soigner, s’instruire, produire, vivre dans la dignité. Face aux pressions multiples sur les ressources en eau et à mesure que la population augmente, le nombre de personnes qui ont un accès insuffisant à l’eau devrait dépasser les 5 milliards d’ici 2050.

Nos actualités

13 juin 2024

Atelier AFD en partenariat avec la Coalition Eau, le pS-Eau et le MEAE

Eau et assainissement : quel bilan pour la coopération française ?

3 juin 2024

10e FME - mai 2024 à Bali, Indonésie

Quel Bilan pour le 10ème Forum mondial de l’eau ?

Toutes nos actualités

Dernières publications